Vue dégagée (2016-2017)

Série photographique de 15 images argentiques en couleur et d’extraits de textes

 

Description :

Depuis la fenêtre, je vois comment on montait la première tente, en moins de quinze jours, plus de cinquante tentes s’accumulaient dans un périmètre d’à peine 60m². Exposés aux intempéries, des familles entières essayant d’obtenir asile. Elles sont devenues mon paysage sur les rives du Canal ; quand nous nous croisions sur le pas de la porte où ils se protégeaient de la pluie, ils souriaient timidement, la police faisait des battues tôt le matin pour que les voisins ne s’opposent pas, ne photographient pas, ne deviennent pas témoins. Je criais, je partageais, je me faisais écho, je manifestais, mais la ville suivait son rythme, s’adaptait, et en un instant toutes ces vies sans papiers et fugitives furent dissoutes.

Vue dégagée est un projet photographique réalisé entre 2016 et 2017, pendant mon séjour au bord du Canal Saint-Martin à Paris ; un lieu qui a vécu des changements constants dans sa topographie depuis plusieurs années. De l’oubli gouvernemental à la plus absolue gentrification. La série photographique est composée de douze photographies en couleur et d’extraits de textes. Cette série commence comme un chant à l’incongruence citadine et finit comme une dénonciation.